onanisme

onanisme

Le pénitentiel de Burchard de Worms en 1020 sanctionne l’onanisme individuel par dix jours de pénitence (pain sec et eau).

à Villanueva de la Nia (ES) on retrouve l’écarteur de bouche.

à Saint-Palais (33) l’onaniste lisse sa barbe avec la gravité d’un penseur réfléchissant.

à Villacantid (ES) l’onaniste voisine avec une femme qui offre largement son intimité.

La main gauche, la main du vice, est la plus souvent utilisée pour cette activité, même si parfois les deux mains y participent comme à Anglards de Salers (15).

A Champagnolles(17) un homme en position assise jambes écartées passe son bras gauche sous sa jambe pour saisir son méga phallus. Ses génitoires lui arrivent aux pieds au niveau de son gland dépourvu de prépuce. Cet homme à la tête disproportionnée porte quelque chose à sa bouche. Y aurait-il ici l’association entre gloutonnerie et luxure au travers de ces deux gestes symboliques ?

Portfolio

Villaneva de la Nia (ES)
Villaneva de la Nia (ES)
Saint Palais (33)
Saint Palais (33)
San Pedro Cangas de Onis (ES)
San Pedro Cangas de Onis (ES)
Villacantid (ES)
Villacantid (ES)
Champagnolles (17)
Champagnolles (17)
Champagnolles (17)
Champagnolles (17)
Corme-Ecluse (17)
Corme-Ecluse (17)
Béceleuf (79)
Béceleuf (79)
Vouthon (16)
Vouthon (16)
Anglards de Salers (105)
Anglards de Salers (105)
Anglards de Salers (105)
Anglards de Salers (105)
Saint-Front sur Nizonne (24)
Saint-Front sur Nizonne (24)
Parthenay-le-Vieux (79)
Parthenay-le-Vieux (79)