le baiser

le baiser

A la fin du 12ème siècle, le troubadour Jean Renart dit : 
« Parce que les baisers lui plaisent,
Elle ouvre tant sa belle bouche
Que les deux langues se touchent,
Malgré les dents blanches et serrées
Qu’amour a desserrées qu’ils ne peuvent se mordre »

A Cangas de Onis (ES) se trouve un des plus beaux baisers du Moyen âge entre le chevalier partant en croisade et son épouse.

A Nieul-le-Virouil la femme attire l’homme dont un énorme scrotum pend sous le fessier. Le mot latin « scrotum » désigne également une bourse d’argent et pourrait indiquer ici une représentation de l’Avarice, d’autant que les petits sacs pour porter l’argent étaient fabriqués à partir d’un scrotum de bélier.

A Vaux-sur-Mer, c’est à l’intérieur de l’édifice qu’est échangé un baiser passionné.

A Marignac (17), le couple d’amoureux adultère est surpris par le mari jaloux.

Portfolio

départ du chevalier / San Pedro Cangas de Onis (ES)
départ du chevalier / San Pedro Cangas de Onis (ES)
le baiser au chevalier / San Pedro Cangas de Onis (ES)
le baiser au chevalier / San Pedro Cangas de Onis (ES)
Nieul le Virouil (17)
Nieul le Virouil (17)
Yermo (ES)
Yermo (ES)
Saint Palais (33)
Saint Palais (33)
Aulnay (17)
Aulnay (17)
Corme-Ecluse (17)
Corme-Ecluse (17)
Chermignac (17)
Chermignac (17)
Vaux (17)
Vaux (17)
le couple surpris par le mari / Marignac (17)
le couple surpris par le mari / Marignac (17)

le clergé

Les fabliaux se moquent très largement de la pratique du concubinage de certains moines réguliers ou séculiers censés être chastes.
Il faut attendre le 11ème siècle et la Réforme Grégorienne pour que célibat et abstinence soient appliqués par les membres du clergé.
A Conques (12) est représentée la condamnation d’un couple licencieux formé d’un clerc (reconnaissable à sa calotte) et sa concubine.

Les pénitentiels précisent :
« Si un prêtre donne un baiser à une femme à cause du désir charnel, il fera pénitence 20 jours au pain et à l’eau et 40 jours s’il émet de la semence ».
Honorius d’Autun au 12ème siècle dénonçait « ces moines pour qui le dévergondage, l’indiscipline, le relâchement des mœurs aboutissaient à l’entretien de sérails de courtisanes et de jeunes garçons ».

La coiffe permet d’identifier le clerc à Barret (16) tout comme à Saint Georges Montagne (33) .

Le clergé et l’homosexualité.
Le pape Zacharie écrit à l’archevêque Boniface : « Nous abandonnons au glaive des lois ces prêtres, qui sont adultères, homicides, sodomites, pédérastes, sacrilèges et hypocrites ».

A Vinax (17), la tonsure sur le sommet du crâne permet d’identifier les deux clercs qui échangent un baiser.

A Saint-Ouen-la-Thène (17), c’est une interprétation contemporaine de ce baiser entre moinillons (la sculpture a été réalisée en 1974) .

Portfolio

Conques (12)
Conques (12)
Barret (16)
Barret (16)
Barret (16)
Barret (16)
Saint Georges Montagne (33)
Saint Georges Montagne (33)
Vinax (17)
Vinax (17)
Saint Ouen la Thène (17)
Saint Ouen la Thène (17)